PREVENTION BTP n°218

PREVENTION BTP n°218

Exigence et réciprocité sont au cœur de sa démarche de prévention.

Habitué des grands projets, Claude-Karim Djalane mise sur les échanges et la pédagogie pour valoriser ses missions, susciter des prises de conscience et faire progresser la prévention.

Sa méthode

Après des années passées au sein d’un grand groupe, aujourd’hui, l’indépendance permet à Claude-Karim d’exercer son métier tel qu’il l’entend.
« La coordination SPS demande du temps et des ressources adaptées, pour répondre aux exigences réglementaires et aller au-delà », précise-t-il.
Les enjeux sont importants, non seulement en termes de responsabilité pénale mais aussi de crédibilité de la profession. L’entrepreneur apprécie de travailler avec des clients qui partagent sa vision.
À son actif, des chantiers prestigieux : les grands moulins de Pantin, la canopée du Forum des Halles, la Philharmonie de Paris, Le Grand Palais… Selon lui, l’intérêt de ces projets réside précisément dans le haut niveau d’exigence et d’innovation des acteurs impliqués. Une manière d’inciter à progresser sur sa pratique. La place accordée à la sécurité s’en ressent. « Nous n’avons pas à nous battre sur les installations de chantier, ce qui permet de se consacrer, de manière plus approfondie, à la phase conception, par exemple », explique-t-il. Pour continuer à sensibiliser les acteurs du BTP, l’homme a également développé les axes de la formation et de l’assistance aux maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre. En parallèle, convaincu de la nécessité d’évolution de sa profession, il partage idées et expériences avec ses pairs au sein du club CSPS.

Ses résultats

Claude-Karim Djalane se réjouit de constater que les donneurs d’ordre intègrent la dimension prévention. « Aujourd’hui, de plus en plus de musées font appel à moi dans le cadre du montage-démontage d’expositions, ce qui n’aurait pas été le cas il y a quelques années ». Une évolution positive, « même s’il y a encore un important travail à mener de la part des CSPS et des organismes de prévention pour que le rôle des premiers soit mieux pris en compte et ce, dès la phase projet ».

Merci à Prévention BTP pour cet article.

 

.

No Comments

Post A Comment