LA DERNIERE VERSION DU PROTOCOLE NATIONAL DE DECONFINEMENT ( nouvelle version du 29 octobre 2020) 

Une première version de ce protocole a été publiée par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion le 3 mai 2020. S’en sont suivies plusieurs versions au fur et à mesure du déconfinement puis  de la reprise de certaines mesures liées à la 2° vague, pour aider les entreprises à poursuivre ou reprendre leurs activités , en assurant la santé et la sécurité des salaries.

Cette mise à jour du protocole découle du risque épidémique qui est très élevé avec la nécessité de renforcer certaines mesures sanitaires tout en permettant la poursuite de l’activité économique.

Le protocole sanitaire en entreprise a de nouveau été actualisé le 29 octobre 2020 suite à l’instauration du confinement.

  •  La principale nouveauté concerne le télétravail, “généralisé pour les activités qui le permettent”. “Le télétravail n’est pas une option”, a insisté la ministre du Travail Elisabeth Borne pendant une conférence de presse interministérielle ce jeudi au cours de laquelle le gouvernement a détaillé les nouvelles mesures de restriction pour lutter contre le Covid-19. Trois configurations possibles, a expliqué la ministre :
  • Les travailleurs (salariés comme indépendants) dont l’activité est réalisable entièrement à distance doivent télétravailler 5 jours sur 5
  • Ceux dont une partie seulement de l’activité est réalisable à distance pourront se rendre sur leur lieu de travail quand nécessaire (l’employeur devra leur fournir une attestation), mais leur activité devra être adaptée pour regrouper toutes les activités à réaliser hors télétravail et ainsi limiter les déplacements. La ministre a notamment cité les bureaux d’étude
  • Les travailleurs dont l’activité ne peut pas du tout s’effectuer à distance (employés à domicile, travailleurs de chantiers, agriculteurs, pêcheurs…) pourront se rendre sur place à condition d’être en possession d’une attestation.

Autres informations nouvelles 

  • Les réunions en visioconférence doivent être la norme
  • L’utilisation de l’application TousAntiCovid promue par l’employeur pour faciliter le suivi des cas contacts
  • Les moments de convivialité en entreprise suspendus.

 

 

 


Le masque comme protection individuelle

En visite de chantier avec le port des EPI dont le masque de protection contre le coronavirus


SOYONS VIGILANTS ET ATTENTIFS !