Mise à jour au 30 juin 2021 du protocole national du ministère du travail pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise.

Mise à jour au 30 juin 2021 du protocole national du ministère du travail pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise.

PROTOCOLE NATIONAL POUR ASSURER LA SANTE ET LA SECURITE DES SALARIES EN ENTREPRISE FACE A L’EPIDEMIE DE COVID-19

Actualisé au 30 juin 2021 

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19 a été actualisé le 30 juin 2021 

Il s’agit d’un document de référence pour assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l’activité économique.

Les principales évolutions du texte portent sur :

- télétravail assoupli ;
- organisation de réunion et moment de convivialité ;
- évolutions dans les restaurants d’entreprise

 

Mon avis sur la mise à jour :

Cette mise à jour du 30 juin 2021 tient compte des actualités sanitaires quant à la propagation du virus et ses variants ( ex: Delta indien) , la progression de la vaccination en France, le retour à une situation sanitaire mieux maîtrisée.

Cependant un fort rappel incite sur la nécessité de maintenir les gestes barrières et mesures organisationnelles dans les entreprises prises pour limiter la propagation du virus et ses variants ! 

 

Les entreprises devront anticiper les risques liés à ces  reprises d’activités notamment le volet psychosocial et la fatigue physique des travailleurs 

Un petit rappel réglementaire s’impose : 

L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

1° Des actions de prévention des risques professionnels, y compris ceux mentionnés à l’article L. 4161-1 ;

2° Des actions d’information et de formation ;

3° La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes.