Santé au travail : ce que prévoit l’ANI du 8 décembre 2020 pour favoriser la prévention primaire

Santé au travail : ce que prévoit l’ANI du 8 décembre 2020 pour favoriser la prévention primaire

Le nouvel accord national interprofessionnel (ANI) est en passe de donner un nouvel élan à la prévention des risques professionnels !

Cet ANI sur la santé au travail doit faire la part belle à la prévention  dite “primaire”. Elle est dite primaire par ce qu’elle s’attache à éviter, ou réduire, le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps.

Mais tout d’abord qu’est-ce que la prévention ? La prévention des risques en santé et sécurité au travail vise, de manière spécifique, à supprimer ou à réduire les risques d’atteinte à la santé d’origine professionnelle.

Quelles sont ainsi, les avancées espérées par cet accord interprofessionnel ?

  • Premièrement, la prévention primaire est cœur du système de santé au travail
  • Deuxièmement, la prévention doit recouvrir tous les risques professionnels, mais également l’usure inhérente à l’activité professionnelle; ceux liés à l’organisation du travail, la prise en  compte des exigences de la conception des locaux ou des process, les TMS ( troubles Musculosquelettiques) , les risques liés aux nouvelles technologies, etc.

Surtout, cet ANI précise qu’il faut définir le champ de la prévention des risques professionnels ...en incluant les risques psychosociaux !

Ensuite, une mention qui intéresse particulièrement AMO SOLUTIONS : 

  • Accompagner l’employeur dans l’élaboration du DUERP…
  • Le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) « est l’outil indispensable de la prévention » et la « base d’un plan d’action »
  • S’il « relève de la seule responsabilité de l’employeur, il n’en demeure pas moins que son élaboration et son actualisation nourrit le dialogue social ». Ainsi, « le CSE, quand il existe, contribue à l’analyse des risques dans l’entreprise ».

Enfin, pour avoir plus de poids, l’accord , devrait être intégré dans une proposition de loi pour 2021 selon la Ministre du Travail Elisabeth Borne.

ANI_Santé_au_travail__08122020